Sarah Nemtanu

Considérée aujourd’hui comme l’une des plus grandes violonistes françaises, Sarah Nemtanu, premier violon solo de l’Orchestre National de France depuis 2002, voit sa jeune carrière saluée en 2007 par une nomination en tant que « révélation soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique Classique.

 

Née en 1981, elle commence l’étude du violon avec son père Vladimir Nemtanu, violon solo de l’orchestre de Bordeaux Aquitaine. D’une belle précocité (à 9 ans, en tant que 1er prix du concours du Royaume de la musique, elle joue le premier mouvement du concerto de Lalo avec l’Orchestre de la Garde Républicaine à Radio-France), elle les poursuit au CNR de Bordeaux où elle obtient une médaille d’or de violon et de musique de chambre à l’unanimité. Après avoir intégré la classe de Gérard Poulet en 1997 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle y obtient un premier prix mention très bien de violon et un premier prix mention très bien à l’unanimité en musique de chambre (trio avec piano) dans la classe de Pierre-Laurent Aimard.

 

Après ses succès en concours internationaux - Premier Prix Maurice Ravel à Saint-Jean de Luz en 1998 et lauréate du réputé concours international Antonio Stradivarius en 2001 -, elle est révélée au grand public à Paris à la Cité de la Musique lorsqu’elle joue le Double Concerto de Brahms avec Gautier Capuçon sous la baguette d’Emmanuel Krivine.

 

Depuis sa nomination en tant que premier violon solo de l’Orchestre National de France, elle se produit en concertiste au sein du prestigieux orchestre : elle fut ainsi acclamée dans le concerto de Mendelssohn dirigée par Kurt Masur lors de d’une tournée de l’orchestre en Italie au printemps 2006.

 

Depuis qu’elle a intégré le haut milieu musical, elle rencontre de fortes personnalités telles que Bernard Haitink, Sir Colin Davis, Ricardo Mutti, se produit dans les plus belles salles du monde comme le Théâtre des Champs-Elysées, le Suntory Hall à Tokyo, le Carnegie Hall à New York ou le Musikverein de Vienne et est régulièrement appelée dans différents grands orchestres mondiaux en tant que soliste, comme à l’Orchestre de la Suisse Romande ou avec le London Symphonic Orchestra.

 

Sa passion et son talent pour la musique de chambre en font une musicienne recherchée qui a l’occasion de jouer avec les meilleurs solistes. Son amour de la musique étant indissociable de la notion d’offrir, elle aime jouer en soutien à de belles causes. Elle donne également régulièrement des master-classes, le fait de transmettre étant, pour elle, essentiel dans la façon de vivre son art.